Vous êtes ici
Accueil > Cinéma & Séries > Fiche Série – Fargo

Fiche Série – Fargo

Note: 8.6Notes Culture Geek

Synopsis Fargo

« Fargo est une série d’anthologie basée sur le film éponyme de 1996, écrit et réalisé par les frères Coen.

Saison 1

2006, Minnesota. “Lorne Malvo”, tueur à gages et manipulateur hors-pair, verse le sang sur son passage. Notamment dans une petite ville du Minnesota, en émoi suite à quelques cadavres laissés ici et là. Très futée, l’adjointe Molly Solverson mène son enquête. Parviendra-t-elle à faire éclater la vérité ?

Saison 2

1979, Minnesota. A la suite d’une tuerie dans un restaurant, le destin de plusieurs personnages s’entrecroise : Lou Solverson, un policier et son supérieur Hank Larsson; Peggy et Ed Blomquist, un couple sans histoire jusqu’ici; ou encore la famille mafieuse locale des Gerhardt.

Saison 3

2010, Minnesota. Emmit Stussy, un businessman renommé, vit une vie calme et opulente. Son frère jumeau, Ray, lui, a une vie difficile et enchaîne les mauvais coups. Si Ray a toujours blâmé Emmit pour ses échecs personnels, l’arrivée d’une personnalité mystérieuse va changer la donne.» © AlloCiné


Fiche série

Créateur: Noah Hawley
Acteurs principaux: Martin Freeman, Kirsten Dunst, Ewan McGregor, Carrie Coon, Mary Elizabeth Winstead…
Nombre de saisons: 3 (10 épisodes par saison)
Format: 52 minutes
Date de première diffusion: 2014
Nationalité: US

Genre

  • Drame
  • Policier
  • Thriller

Statut France

Fiches Séries En Cours


Avis

Fargo right or wrong

Encore une série policière ? Oh nan, ça suffit, me direz-vous peut-être. Rassurez-vous, car si Fargo peut être qualifiée de série policière, on est loin, très loin des enquêtes interminables et barbantes, des problèmes de mandat pour pouvoir entrer chez les suspects ou des interrogatoires good cop bad cop devant la vitre teintée d’un commissariat low-cost. Fargo c’est avant tout l’adaptation TV du film du même nom des frères Cohen, et à l’image du long-métrage, la série est un chef d’œuvre. Néanmoins, les 3 saisons sont des histoires indépendantes, avec des scénarios et des héros différents, c’est pour cette raison que notre notation pourrait paraitre basse, au vu des qualités certaines du show. En effet, en toute subjectivité, sur petit écran, nous préférons des saisons liées les unes aux autres. Ce qui est rigolo dans Fargo, c’est que Noah Hawley réussit tout de même à faire un clin d’œil dans plusieurs épisodes, aux autres saisons.

Dès le premier épisode, on sait qu’on va accrocher et on a hâte de voir la suite ! Après avoir dévoré les 3 saisons, on se retrouve empli d’un sentiment de plénitude, en même temps que de tristesse, car la prochaine saison c’est pas pour tout de suite !  On retrouve le même génie à tous les niveaux, dans chacune des saisons : scénario riche et imprévisible, personnages uniques, parfois diaboliques mais toujours attachants, acteurs magistraux, ambiance exceptionnelle qui parvient à nous faire passer de l’angoisse au rire dans la même scène, paysages magnifiques et décors authentiques, BO sublime (vraiment, vraiment), etc.

Le grand défi de la série, au départ, c’était de réussir à intéresser et surprendre les téléspectateurs avec une intrigue déjà connue grâce au chef d’œuvre des frères Cohen. Et contre toute attente, la saison 1 y parvient de façon passionnante. Le Hobbit, Martin Freeman, dans le rôle du personnage mal dans sa peau car sa vie est chiante avec un boulot chiant et une femme chiante (et moche) va finir à l’hôpital après s’être pris des claques par le même gros lard qui le victimait (je sais, ce verbe n’existe pas) au collège. Il va croiser la route d’un psychopathe (qu’on arrive à apprécier énormément, malgré la violence du personnage) en attendant le médecin des urgences, et cet homme calme au regard froid va changer sa vie. Quant à nous, nous jouissons de la transformation de l’anti héros, et nous délectons de la finesse avec laquelle l’écriture nous montre l’imperfection de l’être humain, et les conséquences dévastatrices que peuvent avoir un mot ou un geste, au cœur des terres enneigées du Minnesota.

Fargo SnowLa deuxième saison ainsi que la troisième nous ont autant surpris que la première, et c’est pour ça qu’on a aimé. Comment espérer mieux que la saison 1 ? Comment apprécier une suite qui n’est pas une suite ? Et pourtant, Fargo y parvient encore. La même recette nous est servie : l’histoire de personnages paraissant simples, vivant tranquillement, jusqu’à ce qu’un élément déclencheur vienne tout chambouler, et que les choix des Hommes (faibles créatures, imparfaites et risibles) métamorphose des problématiques élémentaires en drames sans nom teintés d’humour noir. Même si la saison 3 nous a paru un peu plus lente que les 2 premières, et qu’on aurait préféré ne pas voir d’OVNI dans la saison 2, Fargo est bel et bien une série incontournable de notre époque.


Trailer de Fargo


Note

Articles similaires

Laisser un commentaire

Haut de page