Vous êtes ici
Accueil > Jeux Vidéo > Retour sur l’actualité eSport PUBG de l’année 2017

Retour sur l’actualité eSport PUBG de l’année 2017

IEM Gamescom Nationcup PUBGOn s’intéresse de plus en plus à PUBG. Quand je dis « on », il s’agit de la communauté mondiale du jeux vidéo. Ce week-end a eu lieu la première Nation Cup PUBG, troisième événement eSport d’envergure sur un titre qui est, rappelons-le, encore en version Beta. Les deux premiers events, bien plus importants, étaient ni plus ni moins les tournois de la Gamescom (350 000 $ de cashprize) et des IEM Oakland (200 000 $ de cashprize). Des sommes colossales pour un titre en développement, dont le succès ne semble pas connaitre de limite, alors que le format du jeu rend l’expérience pour les spectateurs très difficile à apprécier à 100% lors des tournois. En effet, loin du schéma classique d’une équipe contre l’autre, facile à streamer et à commenter, on se retrouve avec une centaine de joueurs repartis en une vingtaine d’équipe, sur une map gigantesque, et il est impossible de suivre tout le monde en même temps.

Malgré tout, l’engouement pour ce titre est trop important pour se laisser accabler par un tableau des scores peu clair et des spectateurs légèrement perdus pour l’instant, lors des tournois. Chaque event est mieux réussi que le précédent, Bluehole, ESL & co apprenant de leurs erreurs, et ayant annoncé des nouveautés et des maps plus orientées eSport. Par ailleurs, même si les devs ne se sentaient pas prêts si tôt, beaucoup de grosses écuries ont d’ores et déjà répondu présent, et parié sur PUBG, en annonçant leur line-up très rapidement. Team aAa, Millenium, G2 eSport, Team Liquid, Team SoloMid, Noble Esports, GamersOrigin, etc. sont de la parti et ça promet des très belles choses pour 2018.

En attendant, revenons à 2017. Le premier gros event eSport s’est déroulé en Allemagne : Gamescom PUBG Invitational 2017. Comme on peut le voir ci-dessous, plusieurs équipes ont été invitées et d’autres ont pu participer via une phase de qualification.

Gamescom invitational

Après 3 manches, le tournois en squad s’est terminé avec la victoire de Luminosity, avec d’autre bonnes performances de teams variées, comme on peut le voir ci-dessous.

PUBG Invitational Overall

En duo, Yukiiie et THZ se sont imposés, non invités, ils ont dû se qualifier et ont été peu suivi par les commentateurs lors du tournois, ils ont depuis rejoint Millenium.

Classement final gamescom PUBG invitational 2017 duo

La Gamescom a permis de lancer l’eSport sur le jeu, et de voir les améliorations à apporter afin d’offrir un meilleur rendu pour les spectateurs. Le deuxième événement marquant fut les Intel Extreme Masters Oackland PUBG Invitational (IEM Oackland). Là encore, 12 équipes invitées et 8 équipes qualifiées lors de phases préliminaires.

Les équipes se sont affrontées à 8 reprises pour un classement final récompensant les structures les plus performantes mais aussi la plus régulières. A ce petit jeu, ce sont les francophones d’*aAa* qui se sont imposés, avec une victoire à la 6è manche et de bonnes places aux autres, Yoan “Shadow1k” Lingrand, Romain “Shiv” Hermann, Benjamin “mOnKeY” Lartigue et Matthieu “oraxe” Ribiere sont repartis avec les 60 000$ promis aux vainqueurs ! A noter que ces joueurs ont annoncé quitter *aAa* pour rejoindre une Vitality ! Classement final ci-dessous.

Classement final IEM Oackland PUBG

Le classement était constitué grâce à un système de points récompensant les squads restant le plus longtemps dans la partie et les frags, comme ci-dessous.

Règles et système de points IEM Oackland PUBG

Enfin, la première édition de la PUBG Nation Cup a d’ores et déjà été organisée par Auzom le premier week-end de décembre. 20 nations se sont affrontées pendant 8 rounds, et ce sont les autrichiens qui ont remporté la victoire grâce à une domination certaine lors de la première journée. L’équipe française, constituée de deux joueurs *aAa* : Shadow1k et Monkey, ainsi que M-dahmien7 (Millinium) et Houlow (Orks) finit à la 9è place malgré son statut de favoris, la faute à une deuxième journée catastrophique marquée par la perte de joueurs français early game à chaque partie. Classement final ci-dessous.

Classement PUBG nationcup

Tout ça pour dire que l’engouement autour de ce titre est toujours plus important. Si les détracteurs garderont à l’esprit les difficultés pour commenter l’esport sur PUBG, nous, on est convaincu que le succès du jeu (jeu de l’année 2017) ne fait que commencer, et on a hâte de savoir ce que nous réserve 2018 ! A vous les studios.

Articles similaires

One thought on “Retour sur l’actualité eSport PUBG de l’année 2017

Laisser un commentaire

Haut de page